La Cigale 2018 Charnoz

Jeudi 28 mars 2019 à 11H

A la Brasserie La Cigale, Place Graslin, Nantes 

Je présente le tableau en mosaïque "La Cigale" à Yannick CURTY, Directeur de la célèbre Brasserie La Cigale.

P1100178 BR

P1100172 BR

Un projet en mosaïque né d'une rencontre entre un passionné de mosaïque et la plus belle brasserie du monde : La Cigale.

Ce tableau a été réalisé en 2018 à l'occasion des 25 ans du musée d'Art et d'Industrie Paul CHARNOZ, Paray Le Monial, Saône et Loire.

La mosaïque "La Cigale" a été exposée en juillet et août 2018 au Musée Paul CHARNOZ et a participé au XVI ième congrès de l’Association Internationale des Mosaïstes Contemporains (AIMC) des 16 et 17 octobre 2018.

P1100176 BR

Presse Océan 2019 04 16

Musée d’Art et d’Industrie Paul Charnoz32, avenue de la Gare, 71600 Paray le Monial, Tel : 03.85.81.40.80. 

www.musee-carrelage-charnoz.org


Mosaïque de la tombe de Nefertari

Il s'agit d'une reproduction en mosaïque de faïence et en grandeur nature d'une partie de la tombe de Nefertari.

Les fresques sont celles de l'Annexe Est de la tombe n°66 de la Vallée des Reines en Egypte (QV66).

Nefertari est la Grande Epouse Royale de Ramses II (XIXème dynastie). Elle est décédée en -1255 avant JC.

Les fresques illustrent chaque parcours qu’effectue Nefertari : septentrional et méridional.

TV Vendee

Le parcours septentrional

C'est la phase lunaire ou nocturne d’un trajet souterrain dit chthonien. Les fresques ci-dessous correspondent à : Ptah, Thot et Osiris.

  • PS01
  • PS02
  • PS03
  • PS04

Le parcours méridional

C'est la phase solaire, où Nefertari va vers le jour, vers le futur. Les fresques ci-dessous correspondent à : , NefertariLes Vaches et Atoum.

  • P1070501
  • PM03
  • PM02
  • PM01

La tombe

Contrairement aux tombes des rois, celles des reines ne racontent ni les circonstances politiques, ni les conquêtes militaires, ni les grandes constructions. De même, elles ne parlent pas de la vie quotidienne comme celles des particuliers. Par contre, elles tracent un chemin spirituel dont l’objectif est de sortir du monde de l’obscurité.

Ainsi, pour réussir ce voyage, Nefertari n’utilisera pas les grands livres funéraires des savants qui sont réservés aux pharaons, mais les textes du Livre des Morts.

La tombe est formée de deux axes. A chaque axe est associé une symétrie de l'architecture, des scènes et des thèmes.

  • Un premier axe concerne l’annexe Est. Il commence dès l’antichambre et traverse la large entrée, le vestibule, la porte et l’annexe Est : en vert sur le plan.
  • Un deuxième axe concerne la chambre du sarcophage. Il commence lui aussi dès l’antichambre, descend l’escalier, passe au milieu des piliers, sépare chacune des annexes latérales, et va jusqu’au fond, dans la Demeure d'Osiris : en rouge sur le plan.

Le projet de mosaïque concerne le premier axe (en vert) qui est lui même composé d'un double parcours.

  • Le parcours septentrional (à gauche)
  • Le parcours méridional (à droite)

332 Plan de la Tombe Les Axes

335 Plan des mosaiques

Le parcours septentrional

A gauche, le premier parcours est septentrional. C’est la phase lunaire ou nocturne d’un trajet souterrain dit chthonien.

Sur le plan, ci-dessous, les flèches indiquent le sens du parcours et donc l'ordre des fresques.

Seules les fresques de l'Annexe Est sont reproduites en mosaïque

333 Plan de la Tombe Septentrional

Dans l’entrée et le vestibule (non reproduit en mosaïque)

A l’entrée et dans le vestibule, Nefertari rencontre successivement :

  • Osiris (à gauche, sur le mur de l’antichambre).

Il est coiffé de la couronne Atef, couronne Blanche ornée de deux plumes. Il est dans sa chapelle Naos et ouvre le parcours. Il tient dans ses mains les sceptres symboles du pouvoir : Heka (le crochet ou houlette) et Nekhakha (le fouet ou flagellum). Ce dieu accueille Nefertari en lui déclarant « Je te donne l’éternité, comme Ra, mon Père ».

  • Serket (Sur l’embrasure gauche de l’entrée du vestibule).

Elle porte un animal stylisé sur la tête. En fait, il s’agit d’une nèpe. Cet insecte aquatique respire sous l’eau en s’aidant d’un siphon caudal qu’il laisse dépasser jusqu’à la surface. Cette déesse protège de l’asphyxie et donne le souffle vital au défunt. Serket, ainsi qu’Isis, Nephtys et Neith protègent les vases canopes qui renferment respectivement, les intestins, le foie, les poumons et l’estomac du défunt.

  • Le Pilier Djed (sur le pilier gauche du vestibule).

Il est représenté avec un corps humain et porte les sceptres Heka et Nekhakha. C’est le symbole du pouvoir et de la stabilité. Il est identique à l’autre pilier Djed du parcours méridional.

  • Isis (sur le mur gauche du vestibule).

Elle est reconnaissable à son disque solaire entouré des cornes lyriformes et de son uraeus. Elle est parfois représentée avec son hiéroglyphe sur sa tête. Cette déesse emmène Nefertari par la main et la présente au dieu Khepri.

  • Khepri (sur le mur gauche du fond du vestibule).

Ce dieu, à tête de scarabée, incarne la renaissance. Il matérialise la transformation du démiurge

  • Maât (sur l’embrasure gauche de l’entrée qui mène à l’annexe Est).

Elle est coiffée de son hiéroglyphe, une plume. Elle accueille Nefertari . C’est la déesse de l’ordre et de l’équilibre du monde.

Nefertari passe ensuite sous le linteau de la porte représentant la déesse Nekhbet. Elle est représentée par un vautour qui déploie ses ailes protectrices. Son nom est reproduit symétriquement de chaque côté. Elle tient dans ses serres le signe Chen, symbole de protection.

Désormais, Nefertari est seule pour continuer son premier parcours dans l’annexe Est. Elle rencontrera Ptah, Thot puis Osiris.

Dans l’Annexe EST (reproduit en mosaïque)

De gauche vers la droite : Ptah, Thot et Osiris

Pour le descriptif de ces fresques, il faut se reporter aux pages éponymes. 

P1060927

P1060915

P1070011

La déesse Nekhbet (Non reproduite en mosaïque)

Après, Nefertari sortira de l’annexe Est par la porte. Elle passera sous le linteau où est représentée la déesse Nekhbet, protectrice de la haute Egypte. Elle tient dans ses serres le signe Chen, symbole de protection.

Contrairement au même dessin, coté vestibule, son nom n’est pas reproduit de chaque côté.

La chambre funéraire

A l’issue de son premier parcours, Nefertari descendra par les escaliers dans la salle du sarcophage. Elle devra alors réciter les différents chapitres du Livre des Morts, affronter les épreuves et passer les différentes portes.

Ensuite, elle reviendra sur ses pas, et remontera les escaliers. Elle va ensuite entamer la phase de solarisation (Le parcours méridional).

Le parcours méridional

A droite, le parcours méridional. C’est la phase solaire, où Nefertari va vers le jour, vers le futur. Sur le plan, ci-dessous, les flèches indiquent le sens du parcours et donc l'ordre des fresques.

Seules les fresques de l'Annexe Est sont reproduites en mosaïque.

334 Plan de la Tombe Meridional

Dans l’entrée et le vestibule (non reproduit en mosaïque)

A l’entrée et dans le vestibule, elle rencontre successivement :

  • Anubis (à droite, sur le mur de l’antichambre).

Il est représenté à tête de chacal. C’est le dieu protecteur des nécropoles, le patron des embaumeurs. Il a pour rôle, de conduire Nefertari vers les portes qui accèdent au royaume d’Osiris.

  • Neith (sur l’embrasure droite de l’entrée du vestibule).

Cette déesse est coiffée de son hiéroglyphe, deux arcs croisés sur un bouclier. Elle est assimilée à la mère du soleil.

  • Le Pilier Djed (sur le pilier droit du vestibule).

Il est représenté avec un corps humain et porte les sceptres Heka et Nekhakha. C’est le symbole du pouvoir et de la stabilité. Il est identique à l’autre pilier Djed du parcours septentrional.

  • Hor-sa-aset (sur le mur droit du vestibule).

Ce dieu à tête de faucon est coiffé d’un pschent, ensemble de deux couronnes enchâssées : la couronne blanche (Hedjet) du sud et la couronne rouge (Desheret) du nord. Il emmène Nefertari devant les dieux Ra-Harakhty et Hathor.

  • Ré-Harakhty (sur le mur droit du fond du vestibule).

Il est représenté à tête de faucon avec un disque solaire qu’entoure un uraeus (femelle du cobra). Ce dieu est la représentation de Ré, en tant que soleil à midi.

  • Hathor (sur le mur droit du fond du vestibule).

Elle est coiffée du hiéroglyphe de l’occident (Hout) surmonté de celui d’Horus (Hor), le faucon. Hout-Hor étant le Château d’Horus auquel est associé Hathor. Elle est parfois représentée en vache ou par ses cornes autour d’un disque solaire.

Cette déesse est assise à côté de Ré-Harakhty, et donc derrière sur le dessin. Cette déesse symbolise la beauté la sensualité et l’amour.

  • Maât (sur l’embrasure droite de l’entrée qui mène à l’annexe Est).

Elle est coiffée de son hiéroglyphe, une plume. Elle accueille Nefertari. C’est la déesse de l’ordre et de l’équilibre du monde.

Cette représentation est identique et symétrique à celle de l’autre embrasure de la porte.

Nefertari, passe de nouveau sous le linteau de la porte représentant la déesse Nekhbet protectrice de la haute Egypte. Son nom est reproduit symétriquement de chaque côté. Elle tient dans ses serres le signe Chen, symbole de protection.

Désormais, elle est de nouveau seule pour continuer son deuxième parcours. Elle rencontrera Isis, Osiris, Nephtys et Atoum.

Dans l’Annexe EST (reproduit en mosaïque)

De droite vers la gauche : NefertariLes vaches et Atoum

Pour le descriptif de ces fresques, il faut se reporter aux pages éponymes.

P1070501

PM03

P1060952

La déesse Nekhbet (non reproduite en mosaïque)

Ensuite, Nefertari sortira une deuxième fois de l’annexe Est par la porte. Elle passera sous le linteau où est représentée la déesse Nekhbet, protectrice de la haute Egypte. Elle tient dans ses serres le signe Chen, symbole de protection.

Contrairement au même dessin, côté vestibule, son nom n’est pas reproduit de chaque côté.

Sortir au jour

Le disque solaire

Quand ces deux parcours seront réalisés, Nefertari disputera une partie du jeu de senet. Elle lira sur les murs de l’antichambre le chapitre 17 du Livre des Morts. Elle pourra alors Sortir Au Jour. Sur le soffite du linteau de l’entrée de la tombe, Le Disque Solaire symbolise cette ultime étape. Il est représenté derrière une colline et entouré de deux oiseaux (deux milans) qui portent les hiéroglyphes d’Isis et de Nephtys. Il est à la fois le soleil couchant, celui du royaume des morts et à la fois le soleil levant, celui de la sortie au jour. Il résume à lui seul la régénérescence.

Ensuite, elle remontera l’escalier qui la ramènera à l’extérieur, dans le monde des vivants. Alors, elle sera unie éternellement à Osiris et à Ra.

Flyer de la Journée Européenne du Patrimoine 2017 :

A imprimer (recto verso)

Dans la presse : 2018

Coté Montaigu cuoverture 2018 09 BR

Fresque dans son garage 2018 09

compteur.js.php?url=6jPIXdhrBvQ%3D&df=cL